Expo Meet Van Gogh Experience

Après Séoul et Barcelone, l'exposition Meet Vincent Van Gogh Experience ouvre ses portes aujourd'hui à Londres. Une exposition multi sensorielle dont l'objectif est de mieux connaître l'homme derrière l'artiste ... avec un résultat mitigé.

Elodie Goulesque (Londres) / cbi

Installation view of Meet Vincent van Gogh. Image courtesy of Meet Vincent van Gogh. Meet Vincent van Gogh, 7 February 2020 - 21 May 2020, Upper Ground, London, meetvincent.co.uk
Installation view of Meet Vincent van Gogh. Image courtesy of Meet Vincent van Gogh. Meet Vincent van Gogh, 7 February 2020 - 21 May 2020, Upper Ground, London, meetvincent.co.uk

Dès le début, le visiteur est surpris. On s'attend à pénétrer dans l'une des nombreuses galeries ou un des musées qui longent la Tamise au sud de Londres pour finalement arriver devant un grand chapiteau blanc. A l'intérieur, une musique douce vous invite à pénétrer dans cette exposition qui se veut différente et fait appel à tous vos sens.

La première salle est composée de trois grands écrans qui encerclent légèrement le visiteur ... puis le son du vent se fait entendre et une petite brise souffle sur les audio guides indispensables, accrochés autour du cou des spectateurs. Face à eux, c'est le tableau "Le champ de blé aux corbeaux" qui prend vie ... avant le retentissement d'un coup de feu, en écho à la tentative de suicide de Van Gogh qui succomba à ses blessures le 29 juillet 1890.

Installation view of Meet Vincent van Gogh. Image courtesy of Meet Vincent van Gogh. Meet Vincent van Gogh, 7 February 2020 - 21 May 2020, Upper Ground, London, meetvincent.co.uk. Photo: Photo Republic / Bibi Neuray

Puis on pénètre dans la salle suivante aux allures de bistro parisien. Ici contrairement à une exposition classique, le visiteur est invité à toucher à tout. C'est ce qu'explique Adrian Donszelman, directeur du musée Van Gogh d'Amsterdam.

"C'est vraiment agréable de s'asseoir ici et de regarder autour de soi, on voit des images de ses débuts, par ici une photo de la maison de fermiers dans l'est des Pays-Bas, ou là une image de Paris au XIXè siècle et donc en étant ici avec l'audiotour, le visiteur peut comprendre toutes les phases de la vie de Van Gogh".

Visiteur et acteur

Ici, le visiteur devient acteur de l'exposition. Des reproductions 3D de certaines œuvres incitent à toucher les textures de la toile et la peinture. Des miroirs sont disposés pour s'entraîner à l'autoportrait. Et tout au long du parcours, un narrateur lit quelques passages des 800 lettres que Vincent Van Gogh a échangé avec son frère Théo. Le but, mieux connaître l'artiste.

"Il a seulement travaillé dix ans en tant qu'artiste, mais pendant cette décennie on voit un grand changement dans sa façon de peindre. En connaissant les raisons de ce changement, on peut mieux appréhender son travail".

Installation view of Meet Vincent van Gogh. Image courtesy of Meet Vincent van Gogh. Meet Vincent van Gogh, 7 February 2020 - 21 May 2020, Upper Ground, London, meetvincent.co.uk. Photo: Photo Republic / Bibi Neuray

De l'interaction, quelques explications donc ... mais finalement assez peu d'art véritable lors de ce parcours ludique. Impossible d'y trouver une toile originale, elles sont toutes restées au Musée dédié à l'artiste à Amsterdam pour des raisons de transport, expliquent les organisateurs. Aucune trace des lettres, que l'on se fait narrer pendant les 45 minutes de visites. Malgré quelques écrans qui expliquent les différentes couches de peintures ou techniques utilisés, le fond de l'exposition semble bien léger. Un modèle d'exposition du futur peut-être, justifiée par Arnold Van de Water, manager de la Meet Vincent Van Gogh Experience:

"Il y a de la réticence dans les musées traditionnels de passer outre les règles classiques, ici, nous avons fait expérience biographique donc si nous avions inclus des œuvres originales, ça n'aurait pas été le but principal".

A la fin de la visite, on garde un goût d'inachevé. Plutôt une initiation à l'art pour les novices ou les fans de selfie qu'une exposition. Pour voir du Van Gogh, du vrai, rendez-vous plutôt au musée officiel qui lui est consacré à Amsterdam.

An der Mediathéik:

Kultur / / radio 100,7
Lauschteren

Méi zum Thema

Eieiei
Märecher

Wien denkt, Märercher wieren almoudesch oder all d'selwecht: d'Luisa Bevilacqua léisst an de Rotondë mam Objetstheater "EI, EI, EI?!" déi al Traditioun vun der Erzielkonscht nei opliewen.

Programm

  • Virum Dag

  • On air

    Moies-Magazin

  • Iwwer Mëtteg

  • Resonanzen

  • Spektrum

Net verpassen

Dossieren

  • Mäin Europa

    Europa ass e feste Bestanddeel am Alldag vu senge Bierger. Mee mécht sech d'EU am deegleche Liewe vun den Europäer bemierkbar? Wat bréngt d'Europäesch Unioun hire Bierger? Mir weise konkret Beispiller.

  • Google-Datenzenter

    Google wëllt op Lëtzebuerg kommen: op engem Feld zu Biisse wëllt déi amerikanesch Internetentreprise en Datenzenter bauen. Kritik gëtt et ënner anerem um méigleche Waasser- a Stroumverbrauch.

Iwwert eis

De radio 100,7 ass deen eenzegen ëffentlech-rechtleche Radio zu Lëtzebuerg. E proposéiert Programmer op Lëtzebuergesch mat engem Fokus op Informatioun, Kultur, Divertissement a mat Akzent op d’klassesch Musek.

Weider liesen